Tout passe, tout s'efface, hors le souvenir © 2013 Face Au Fleuve. All rights reserved.

Tout passe, tout s’efface, hors le souvenir

Contax RTS II + Distagon 2,8/35 + Kodak TMax 400
Numérisation avec Epson Perfection V700

Edit : depuis la prise de vue et la numérisation de cette photo, j’ai eu la chance de la voir tirer sur papier (baryté). A l’occasion d’un déplacement professionnel à Lyon, grâce auquel j’ai pu profiter pour voir des amis et visiter un peu la ville, le photographe Richard Bellia m’a permis de découvrir ce qu’était le tirage d’une négatif sur papier. De l’installation du laboratoire, à la préparation des conditions propres au tirage, jusqu’à l’exercice même, depuis la sensibilisation du papier, à son passage dans des bains successifs et au séchage. J’ai découvert ce plaisir de voir son « travail » couché sur papier pour la postérité. Certes, je n’ai pas le talent d’un grand photographe, mais ce fut un privilège énorme et plaisir immense. Et surtout, ça m’a conforté dans le choix d’aller vers plus d’argentique, ne serait-ce que pour tout le plaisir procuré.

Merci Richard !