Pierre Henry © 2014 Face Au Fleuve. All rights reserved.

Pierre Henry

 

Canon EOS 7D + Sigma 30mm f/1.4 EX DC HSM (30.0mm, f/1.4, ISO200, 1/80s)

Ça n’est assurément pas ma plus belle photo, mais je suis tout de même satisfait d’avoir pu prendre Pierre Henry en photo, à la fin d’une de ses diffusions.

Je l’avais vu lors d’une diffusion dans sa maison dans le 12ème arrondissement, il y a probablement une décennie, et ne l’avais pas vu depuis. A mon grand regret, car c’est toujours une expérience intéressante d’écouter ses pièces spatialisées sur un nombre toujours aussi incroyable d’enceintes audios. Pas moins de 120 ici, au Carreau du Temple, qui permettent de découvrir ou redécouvrir quelques unes de ses pièces majeures : « Symphonie pour un homme seul » (1950), « Fragments pour Artaud » (1970), « Futuristie » (1975), « La Xe symphonie de Beethoven » (1979), « Pierres Réfléchies » (1982), et quelques autres encore.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.
Required fields are marked:*

*