Pierre Henry et Eric Truffaz © 2014 Face Au Fleuve. All rights reserved.

Pierre Henry et Eric Truffaz

Canon EOS 7D + Canon EF-S 17-55mm f/2.8 IS USM (55.0mm, f/2.8, ISO1600, 1/80s)

Pour cette cinquième et dernière soirée consacrée à Pierre Henry à laquelle j’assiste dans le cadre du festival Paris Quartier d’Été, le compositeur est accompagné du musicien Eric Truffaz, pour lequel il a réarrangé une création de 2007, « Utopia ». S’en est suivie « Le Voyage » (1962) sur laquelle le trompettiste a également joué.

J’avoue avoir eu du mal à rentrer dans la première pièce parce que, à mon sens, la trompette ne collait pas du tout. Eric Truffaz semblait jouer sans coordination avec la composition de Pierre Henry, ce qui donnait un effet particulier discordant. Certes, la pièce en elle même paraissait intéressante, et il faut reconnaitre le talent du trompettiste, qui sur certains passages, était intéressant. Mais l’ensemble n’allait pas… ensemble.

Par contre, sur la seconde pièce, ça fonctionnait beaucoup mieux, et j’ai apprécié le mélange, même si je ne connaissait pas cette pièce de Pierre Henry qu’il va falloir que j’explore un peu plus.

Et puis, j’ai pu demander à son assistante le nom de la pièce jouée le second soir, après « Futuristie », et composée à parti d’enregistrements de sons de train, qui m’a beaucoup plu. Il s’agit simplement des trains d’Orphée, qui est je suppose la pièce composée en 1951-1953 par Pierre Schaeffer, à laquelle a collaboré Pierre Henry. Il faudra que je me repenche sur cet opéra car je n’ai pas le souvenir de tels passages. Néanmoins, l’assistante de Pierre Henry, Bernadette Mangin de son nom, m’a indiqué qu’ils existaient plusieurs versions composées dans les années 50. Dommage qu’il n’en existe pas une sortie en disque.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.
Required fields are marked:*

*